Les avantages d’une SCI

Les avantages d’une SCI

Les SCI offrent de nombreux avantages financiers et fiscaux. Cette forme juridique requiert au minimum 2 associés pouvant être des personnes physiques ou morales.

SCI : définition

Une société civile immobilière, abrégée en SCI, est une forme juridique indépendante dont l’objectif est de financer des locaux destinés à la disposition de la société. Avec au moins deux associés, cette structure juridique présente un certain nombre d’intérêts majeurs. Ceux-ci profitent notamment aux personnes faisant face à des situations familiales et professionnelles difficiles.

SCI : principaux avantages

Le premier avantage en adoptant le statut juridique d’une SCI est la facilitation de la transmission familiale du patrimoine professionnel et immobilier. Les héritiers ne sont donc pas contraints de vendre leurs parts quand l’un d’entre eux envisage de céder la sienne. Une SCI représente un véritable atout dans la mesure où les membres peuvent constituer un patrimoine immobilier à un coût moins onéreux. Effectivement, les loyers (versés par les sociétés qui louent l’immeuble) permettent de financer l’investissement immobilier. Si la société rencontre des difficultés financières, les créanciers sont habilités à procéder à une saisie de l’immeuble, surtout quand la responsabilité du gérant de la SCI est engagée.
Divers avantages fiscaux caractérisent également la SCI. Celle-ci exerce une activité civile et les loyers encaissés ne sont pas soumis à la TVA. En outre, aucun impôt n’est appliqué aux frais de l’acquisition immobilière à moins que la SCI ne choisisse l’impôt sur les sociétés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *